Lundi 26 Juin : Pas de visite à 13h30

les visites de 15h00 et 16h30 partiront normalement

Le site des grottes
de Saint-Christophe

Les Grottes Supérieure et Inférieure La Voie Sarde Monument Site préhistorique « La Fru » Le Pont Romain La Chapelle Notre Dame des Grottes

Un site historique et naturel exceptionnel en Savoie

Au coeur de la Vallée de Chartreuse (Savoie), sur les terres savoyardes, frontières du Dauphiné, se cache le site historique des Grottes de Saint-Christophe, condensé de patrimoine culturel et naturel, passage ancestral de l'eau et des hommes.
La nature a pris son temps pour nous offrir un site remarquable par ses paysages et son histoire.
Depuis 7 millions d'années, l'eau creuse et sculpte merveilleusement la roche calcaire offrant aujourd'hui la grotte supérieure parcourue par l'eau, et la grotte inférieure devenue fossile. Historiquement appelées « Grottes des Échelles », leur visite permet la découverte de centaines de mètres de galeries en forme de méandre.
Selon la légende, la seconde grotte a même été refuge du célèbre contrebandier Mandrin...
Passage ancestral reliant les deux grottes, le défilé de la Voie Sarde a été Voie Romaine sur le trajet Lyon - Turin. Elle prit le nom de « Route Royale » lors de son réaménagement par les ducs de Savoie au 17ème siècle.
À la base du défilé, la majesté du Monument Charles-Emmanuel II, classé monument historique, a traversé les années. Cette stèle de 12 mètres de haut garde aujourd'hui encore l'entrée en terre savoyarde.

Les Grottes Supérieure et Inférieure

Accès uniquement en visite guidée

Pour les découvrir, cliquez ici !

 Plan

La Voie Sarde

En accès libre toute l'année / Inclue dans la visite guidée

 

Cette voie naturelle entre les montagnes longue de 1 km a été creusée par les eaux des torrents des périodes glaciaires. Sa situation géographique a incité les hommes à l'aménager comme voie de passage pendant de nombreux siècles, d'abord par les Romains comme axe de communication principal entre Lyon et Turin.

C'est au 17ème siècle que les ducs de Savoie décidèrent de l'aménager en route royale carrossable. Sa rénovation a nécessité des travaux considérables. Le plus spectaculaire reste la rampe sarde qui au sortir du défilé permet de rattraper le niveau de la plaine des Échelles en contrebas.

La Voie sarde a été empruntée par d'illustres voyageurs comme Jean-Jacques Rousseau au 18ème siècle ou le Pape Pie VII qui se rendait en France pour couronner Napoléon Ier empereur en 1804. Aujourd'hui, cet itinéraire est abandonné, car Napoléon le jugea trop difficile et ordonna le percement du tunnel qui porte son nom en 1804 et qui permet le contournement de la Voie Sarde.

 

Pour la découvrir : Randonnées et balades

Monument classé : Le monument du Duc Charles-Emmanuel II de Savoie

En accès libre toute l'année / Inclu dans la visite guidée

 

Le Duc de Savoie Charles Emmanuel II fit rénover la Voie Sarde au XVIIème siècle et célébra ses travaux par la construction d'un monument de 15 mètres de haut, portant aujourd'hui son nom et étant situé à la base du défilé.

Site préhistorique « La Fru »

En accès libre toute l'année

 

Le site préhistorique de la Fru, découvert en 1982, a révélé des habitats préhistoriques qui s'échelonnent sur plus de 5000 ans et qui ont accueillis des faciès culturels différents :

  • Les Magdaléniens de 11500 à 1000 avant JC
  • Les Aziliens de 1000 à 8500 avant JC

Ce sont les premières traces de peuplement humain en Savoie.

 

Un parcours « Sur la piste d'Azil et Magda » constitué de douze épreuves permet d'une façon ludique et originale d'en apprendre davantage sur la vie et l'environnement de ces hommes préhistoriques avec en point d'orgue la découverte de l'abri sous roche de la Fru.

Le Pont Romain

En accès libre toute l'année

 

Au pied de la rampe de la Voie sarde, suspendu au-dessus du Guiers Vif, frontière naturelle entre le Duché de Savoie et la France, un pont permettait le passage d'une rive à l'autre. Il était l'emplacement d'une ancienne douane entre France et Savoie. Les armoiries de Savoie et du Dauphiné sont encore visibles à proximité du pont.

La Chapelle Notre-Dame des Grottes

En accès libre toute l'année

 

Chapelle construite par les chartreux et consacrée le 29 juillet 1503, elle devint église paroissiale de 1806 à 1889.

Atteinte par l'explosion qui fait sauter la Voie Sarde en juin 1940, elle fut livrée à la démolition.

Son porche gothique méritait d'être conservé et sa restauration fut décidée en témoignage de reconnaissance envers le Vierge Marie. En effet la population de Saint-Christophe La Grotte n'avait pas subie de représailles de la part d'un convoi allemand attaqué par un groupe de maquisards en amont du tunnel des Échelles les 13 et 14 août 1944.

Les habitants de la commune contribuèrent à la restauration et le 15 août 1949 la chapelle actuelle a été bénie par son excellence Monseigneur de Bazelaire, archevêque de Chambéry.